La remise en route de votre piscine

Catégorie: Entretien Le: samedi 6 mars 2021 Commentaire: 0 Vues: 784

La remise en route d’une piscine est une étape importante pour vous assurer une bonne saison de baignade.

Effectuez la remise en service dès que l’eau atteint 12°C. Vous avez une petite marge jusqu’à 15°C en fonction des cas mais pas plus !

NB : Pour les piscines traitées au sel par électrolyse, il faut attendre 15°C.

Ensuite, voici les étapes essentielles pour la remise en route de votre piscine !

A. Remise en service de la piscine après un hivernage actif

Si vous avez effectué un hivernage actif (c’est-à-dire filtration en marche ou au ralenti tout l’hiver), cela veut dire que vous avez pu garder une eau de qualité. Il n'y aura donc pas besoin de beaucoup d’efforts pour la remise en service.

1. Ajuster la durée de filtration quotidienne en fonction de la température

2. Nettoyer les parois, ligne d’eau et nettoyer le fond

3. Vérifiez et ajuster votre PH

B. Remise en service de la piscine après un hivernage passif ou total

Si vous avez effectué un hivernage passif (niveau de l’eau sous les skimmers, vidange des tuyauteries et arrêt la filtration), la remise en marche de la piscine demandera plus de travail.

1. Retirer les équipements nécessaires à l’hivernage de la piscine

Enlevé la couverture d’hivernage ainsi que tous les éléments qui ont été placés dans l’eau durant l’hiver. Puis, replacer l’ensemble des équipements qui ont été retirés : les paniers à skimmer, les buses de refoulement, le filtre nettoyé ou avec une nouvelle cartouche selon équipement.

2. Enlever les débris à l’aide d’une épuisette

Même avec une bâche, vous trouverez forcément quelques débris, feuilles ou autres insectes à la surface de l’eau. Enlever les avec une épuisette. Ensuite, donner un coup de balai sur la plage et les margelles.

3. Vérifier l’état du bassin et des équipements

S’il y a des fissures sur les parois, dans le fond du bassin ou sur les abords de la piscine, c’est le moment de s’occuper des réparations.

4. S’occuper du local technique

La pompe aura peut-être besoin d’être dégrippée : vous pouvez l’aider à la faire tourner avec un gros tournevis si elle bloque un peu. Si elle fait un bruit anormal qui persiste après 1 heure d’utilisation, c’est certainement que les roulements sont grippés. Il faut alors procéder aussitôt à leur remplacement.
Il faut ensuite ouvrir toutes les vannes (s’assurer que les tuyauteries sont remplies d’eau), remettre le coffret électrique sous tension : Régler l’horloge de programmation + Vérifier les fusibles et le contacteur. Remplir d’eau le préfiltre de la pompe (vannes d’aspiration fermées) et replacer son couvercle Vérifier l’absence de fuites (moteur arrêté)
Le filtre à sable : Si vous ne l’avez pas nettoyé chimiquement lors de l’hivernage, c’est le moment de le faire. Utiliser un produit spécial qui décape et détartre le filtre à sable. Procéder à un contre-lavage du filtre suivi d’un rinçage (vanne multivoies). Cette étape peut être faite 24h après la mise la mise en route (voire plus si l’eau est très sale). Puis, remettre la vanne multivoies en position « filtration ». Au moment de la remise en route du système de filtration, de vérifier le manomètre du filtre.
Trois possibilités :
- Il est équilibré, tout va bien !
- La pression est trop basse : soit la pompe est potentiellement grippée, et il faudra tenter à nouveau de la dégripper, soit elle est bouchée. Dans ce cas-là, il faudra procéder à son nettoyage.
- Au contraire, la pression est trop forte : il se peut que toutes les vannes ne soient pas ouvertes – vérifiez-les – ou le problème vient peut-être du filtre. Il suffit alors de bien le nettoyer.
Si vous avez un filtre à cartouche(s) : remettre des cartouches filtrantes propres
Si vous avez un filtre à diatomées : le recharger en diatomite
Penser à garnir les pas de vis de téflon et à graisser les joints toriques (joints du couvercle)

5. Procéder au nettoyage approfondi du bassin

Vous pouvez utiliser un balai aspirateur manuel ou robot automatique pour nettoyer le fond ainsi que les parois du bassin. Il est possible qu’un amas de saleté se soit accumulé sur les parois du bassin. De fait, il est conseillé de rejeter l’eau vers les égouts, et non pas vers le filtre. Cela évitera l’encrassement de votre filtre. N’effectuez que la finition du nettoyage en position « filtration ».

Nettoyer et brosser la ligne d’eau brossée avec un produit spécial ligne d’eau.

Conseils liés au nettoyage du bassin par un balai aspirateur : amorcez le tuyau d’aspiration en le rentrant tout doucement dans l’eau, à la verticale, pour éviter toute entrée d’air qui désamorcerait la pompe. Soulevez bien votre balai entre chaque passage pour ne pas mettre en suspension les particules.

Découvrez l'ensemble des articles dédiés au nettoyage de votre piscine

Nos robots                                                                                                                       Nos accessoires de nettoyage

            

6. Adapter le niveau d’eau

Si vous avez baissé le niveau d’eau en dessous des buses de refoulement, il faut donc le réajuster avec un apport d’eau neuve. Si vous n’avez pas baissé le niveau d’eau, il est quand même généralement nécessaire de faire un apport d’eau neuve afin de retrouver le niveau normal de reprise pour les skimmers.

7. Analyser et traiter l’eau si besoin

Une fois le nettoyage effectué, vous pouvez passer à l’analyse de l’eau : Emploi d’un floculant (uniquement pour les filtrations à sable) : Si des éléments ont été mis en suspension dans l’eau et trouble celle-ci, faite un traitement au floculant. Le floculant augmentera le rendement de votre filtre à sable et clarifiera l’eau.

Contrôle du pH : Ajuster le pH si nécessaire (entre 7.2 et 7.4) avec du pH moins ou pH plus.

NB : Ces produits correctifs de pH ne doivent être introduits dans le bassin que lorsque la vanne est en position filtration. Le pH tend à augmenter rapidement dans les jours qui suivent la remise en service.

Contrôle du taux de stabilisants : Si vous faites un traitement au chlore, contrôlez le stabilisant. Il doit se situer à 30mg/l maximum

Contrôle du TH (calcaire) : Si votre eau à un TH de plus de 22°f, mettre un séquestrant calcaire

Contrôle du le TAC (alcalinité) : Ajuster le TAC si nécessaire (entre 12 et 15°f) avec un produit spécial alcalinité

Découvrez l'ensemble de nos articles pour l'analyse de l'eau

8. Effectuer un traitement choc

Si votre eau est vraiment sale, vous pouvez faire un traitement choc avant la remise en route de la filtration et laisser agir quelques heures.
– Dépend de votre traitement choisi : chlore, oxygène actif, brome, …
– Pour les traitements au sel, la plupart des systèmes ne fonctionnement pas si l’eau est inférieure à 15°C.

9. Laisser tourner le système de filtration

Tout est prêt ! Il est recommandé maintenant de laisser tourner le système de filtration pendant 24 à 48 heures en continu pour bien purifier l’eau.

Vous pouvez enfin profiter de votre piscine !!!!

Commentaires

Laissez votre commentaire